Nouvelle vaccination :

11 vaccins obligatoires en 2018

Le Ministère des Solidarités et de la Santé a publié en Janvier le nouveau calendrier des vaccinations 2018. 

Onze vaccins obligatoires pour tous les enfants nés à partir du 1er Janvier 2018

Depuis le 1er janvier 2018, huit vaccins, qui n’étaient que recommandés jusqu’ici, deviennent obligatoires au 1er janvier 2018, ce qui porte à onze le nombre de vaccins obligatoires pour les enfants âgés de moins de deux ans.

Jusqu'ici, la vaccination obligatoire des enfants de moins de 2 ans ne concernait que trois vaccins, destinés à les protéger contre la diphtérie, la poliomyélite et le tétanos.

Une large majorité d’enfants bénéficient d’ores et déjà de huit autres vaccins qui ne sont pas obligatoires, mais vivement recommandés afin d’éviter :

  • la coqueluche,

  • l’haemophilius influenzae B,

  • l’hépatite B,

  • le méningocoque C,

  • les oreillons,

  • le pneumocoque,

  • la rougeole,

  • la rubéole.

La mesure portée par la Ministre de la Santé Agnès Buzyn étend l’obligation vaccinale à ces huit vaccins. 

Quels sont les enfants concernés ? 

La nouvelle obligation vaccinale n’est pas rétroactive. Elle ne concerne que les enfants nés à partir du 1er janvier 2018.

Pourquoi étendre la vaccination obligatoire ?


Une décision prise pour lutter contre la recrudescence de certaines maladies graves, comme la rougeole, la méningite ou la coqueluche.

La vaccination est un moyen de prévention indispensable pour se prémunir de ces maladies. En limitant la transmission, la vaccination obligatoire d’une très grande majorité de la population permet également de protéger les plus fragiles : nouveau-nés, femmes enceintes, personnes âgées et personnes qui ne peuvent pas être vaccinées.

Vaccins obligatoires pour les enfants, pas de sanction mais une forte incitation

  • Contrairement à ce qui avait été annoncé au départ, aucune sanction n'est prévue pour les parents ne suivant pas ce nouveau calendrier vaccinal.

  • En revanche, tous les enfants nés à partir du 1er janvier 2018 doivent avoir reçu les onze vaccins obligatoires pour être admis en collectivité - crèche, halte-garderie, école, centre de loisirs et de vacances, etc. -.
    La non-vaccination est un motif d’exclusion de ces structures.

  • Seule une contre-indication d’ordre médical pourra justifier la non-vaccination. 
    Aucune autre forme de dispense ou « clause d’exemption » aux vaccins obligatoires ne sera admise.

Comment sont remboursés ces différents vaccins ?

Les onze vaccins obligatoires pour les enfants sont remboursés par l’Assurance Maladie à hauteur de 65 % du coût, et par les assurances complémentaires de santé pour les 35 % restant.
Le 11ème vaccin, le ROR est, quant à lui, pris en charge à 100 % pour les mineurs.

Découvrez le nouveau calendrier vaccinal : 

23 Bis Avenue Gambetta
38300 BOURGOIN-JALLIEU